Formations & Métiers

« Le test de l’apprenti mécano » un jeu de société ludique pour apprendre la maintenance des matériels d’espaces verts.

Comment donner envie aux jeunes CAP en maintenance des matériels d’espaces verts de passer plus de temps sur leurs leçons ? Partant de cette question, Olivier Palenzuela professeur de mécanique au lycée et sa classe de CAP maintenance des matériels d’espaces verts ainsi que celle des BTS Négociation Relation Clients ont eu la brillante idée de créer un jeu de société conforme au référentiel du…
Voir tout

Afin d’anticiper les besoins en main d’œuvre des entreprises relevant de nos secteurs d’activité, le SEDIMA mène depuis un certain nombre d’années des actions de promotion visant à faire connaître les métiers de nos adhérents.

  • Le SEDIMA a créé un partenariat avec les Ministère de l’Education Nationale et l’ensemble des acteurs engagés dans la formation.
  • Le SEDIMA est partenaire de l’association de promotion des métiers de la maintenance des matériels agricoles, d’espaces verts, de construction et de manutention (ASDM). De nombreuses actions sont organisées pour valoriser et promouvoir la profession, soutenir et encourager la formation des futurs salariés de la branche.
Media

LE CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS

Le SEDIMA, très investi dans la formation des jeunes, soutient depuis sa première édition le Concours général des métiers pour la spécialité « maintenance des matériels agricoles, d’espaces verts, de construction et de manutention ». Il mobilise chaque année plusieurs chefs d’entreprise pour composer, avec des professeurs et techniciens, le jury, mais aussi pour mettre à disposition le matériel nécessaire aux épreuves.

A l’issue d’une épreuve écrite, 9 candidats sont sélectionnés pour ensuite participer aux épreuves pratiques durant 3 jours dans un lycée professionnel.

Les 3 lauréats du podium sont invités à la remise des prix à la Sorbonne en présence de nombreuses personnalités.

LES OLYMPIADES DES MÉTIERS

Compétition qui à l’origine ne concernait que les seuls mécaniciens agricoles, le SEDIMA a apporté son soutien, à son extension en 2011 aux autres secteurs de la branche. Dorénavant, les épreuves concernent les matériels agricoles, d’espaces verts, de construction et de manutention.

Le SEDIMA œuvre chaque année à la réussite de cette compétition dont l’objectif est pour les candidats de se mesurer entre eux mais aussi de faire connaître et/ou reconnaître ce métier qui nécessite de solides connaissances techniques.

Après s’être fortement mobilisé au niveau national pour promouvoir cet évènement, le métier est entré officiellement en démonstration mondiale en 2015 à SAO PAULO, pour finalement trouver sa place en compétition officielle mondiale dès 2017.

EN SAVOIR PLUS SUR LES FORMATIONS ET LES ACTIONS

Contacter le SEDIMA

Le SEDIMA œuvre pour que la profession dispose d’une filière de formation spécifique à ses métiers.

  • Cette filière va du CAP à la Licence Professionnelle et aux CQP (Certificat de Qualification Professionnelle).
  • Pour se repérer dans le parcours de formation, le SEDIMA tient à jour une carte des établissements de formation.

Filière de Formations

Schéma Filière de Formations

Nos diplômes et CQP

Afin de compléter les connaissances acquises lors des formations initiales (CAP, BAC PRO), le SEDIMA a été à l’initiative de la création de formations techniques complémentaires pour permettre une intégration rapide des jeunes dans les entreprises.

La branche a initié une démarche d’inscription des CQP au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Pour plus d'informations :

  • CAP Maintenance des matériels (option agricoles ou espaces verts) - 2 ans
  • Bac Pro Maintenance des matériels (option agricoles ou espaces verts) - 3 ans
  • BTS TSMA Techniques et services en matériels agricoles - 2 ans
  • BTS Technico-commercial Spécialisation commercialisation des matériels et véhicules - 2 ans
  • Licence Pro
    • Gestionnaire des entreprises dans l'agroéquipement
    • Manager en maintenance des matériels
    • Commerce des agroéquipements

Les principaux métiers de la concession

En savoir plus sur les formations et les actions

Contacter le Sedima

Face à l’évolution constante des matériels, les entreprises doivent former de façon constante et régulière leurs personnels. Afin de contrôler le contenu et la qualité des formations, le SEDIMA et les partenaires sociaux contribuent à l’élaboration d'un catalogue de formation des stages préconisés.


LES CHIFFRES CLES

  • En 2015, 63 % des entreprises ont fait bénéficier leurs salariés d’une formation continue.
  • 28 % des salariés ont été formés.
  • Les salariés travaillant dans les ateliers représentent 63 % des effectifs en formation.

Les formations agréés par la CPNE (commission nationale pour l'Emploi)

La Commission Paritaire Nationale pour l’Emploi (CPNE) au sein de laquelle siège le SEDIMA examine les contenus des stages proposés par les constructeurs.

L’objectif est double :

  1. vérifier qu’ils sont en adéquation avec les caractéristiques d’une action de formation
  2. réguler les tarifs appliqués en instaurant des plafonds de prise en charge.

Nos Certificats de Qualification Professionnelle

En savoir plus sur les formations et les actions

Considérant les besoins important en formation, les entreprises de notre secteur investissent dans la formation professionnelle au-delà de leur obligation légale. Pour ce faire, elles ont mis en place une contribution conventionnelle permettant de poursuivre leur effort de formation.

Formations en alternance

La profession a toujours eu une implication forte dans les dispositifs d’alternance. Près de 10% des effectifs du secteur sont en formation en alternance.

2.000 jeunes sortent chaque année diplômés de notre filière de formation (du CAP à Licence professionnelle).

Depuis le 1er janvier 2016, AGEFOS PME - EGD, AGEFOMATest le collecteur de la taxe d’apprentissage pour les entreprises de notre secteur.

Formation continue

Compte tenu de l’enjeu concurrentiel que constitue l’expertise des personnels, la formation joue un rôle primordial.

En 2015, 63 % des entreprises ont fait bénéficier leurs salariés d’au moins une formation. En moyenne annuelle, 20 à 30 heures selon le service auquel il appartient.

Financement de la formation professionnelle

Taille d'entreprise Contribution légale
(en % de la masse salariale)
Fixée par la loi
Contribution conventionnelle
(en % de la masse salariale)
Fixée par accord de branche
TOTAL DES CONTRIBUTIONS
appelées par AGEFOMAT
Moins de 11 salariés 0,55% 0,25% 0,80%
11 à 299 salariés 1% 0,70% 1,70%

Par la mise en place d’une contribution conventionnelle, la branche SDLM s’est dotée d’une politique de formation ambitieuse : 12 millions d’euros au service des besoins de formation des entreprises.

Chaque année, AGEFOS PME – EGD AGEFOMAT finance près de 25 000 actions de formation tous dispositifs confondus.

Pour en savoir plus sur les modalités de financement selon les dispositifs, consultez le site d’AGEFOMAT

En savoir plus sur les formations et les actions

Connexion